Vous souhaitez rehausser votre stratégie de planification en matière de ville intelligente? Voici 7 étapes pour devenir hyperconnectés

Nos discussions avec des autorités municipales qui planifient la mise en place d’un programme d’investissements en technologies des villes intelligentes ont fait ressortir deux grandes questions : pourquoi devenir une ville intelligente et comment le devenir?

L’expression « ville intelligente » est beaucoup plus qu’un terme à la mode. Les données et les technologies de pointe offrent des possibilités qui peuvent réellement nous aider à concevoir des collectivités procurant une meilleure qualité de vie aux citoyens. Les projets de villes intelligentes peuvent faciliter la mobilité dans les centres urbains, favoriser une utilisation efficace des ressources et de l’énergie, améliorer la résilience et les espaces publics. En fait, de nombreuses agglomérations dans le monde sont déjà considérées comme des villes intelligentes ou ont déjà procédé au déploiement de nombreuses technologies connectées. Leur prochaine étape? Devenir hyperconnectées, par l’établissement de liens entre les éléments urbains clés que sont le transport, les espaces publics, l’énergie et le développement durable.

Les données permettant de calculer le rendement du capital investi (RCI) dans les villes intelligentes et hyperconnectées continuent d’être recueillies, et les meilleures pratiques ne sont pas encore nettement définies. C’est pourquoi nous avons établi un partenariat avec ESI ThoughtLab et d’autres acteurs de l’industrie afin de réaliser l’étude Building a Hyperconnected City (bâtir une ville hyperconnectée).

_q_tweetable: À l’aube des villes hyperconnectées, les villes connectées en tête de peloton continueront de déployer des efforts pour mettre les gens au premier plan.

D’une durée d’un an, l’étude a porté sur 100 grandes villes du monde à des stades différents de déploiement des technologies connectées dans le but d’avoir une vue d’ensemble de leurs expériences concrètes et de leurs manières de gérer avec succès les innovations numériques. Nous voulions aussi répondre aux questions suivantes : quels problèmes les villes tentent-elles de résoudre en devenant connectées? Quels avantages mesurables pensent-elles retirer en devenant des villes intelligentes?

Il importe de bien comprendre la situation, puisque les autorités des villes étudiées ont indiqué prévoir augmenter les investissements dans les technologies connectées de 14 % en moyenne pour la prochaine année. Et les villes les plus avancées dans le déploiement de ces technologies prévoient hausser leurs investissements de 21 %.

Pour consulter le rapport Building a Hyperconnected City, cliquez ici (en anglais).

 

Parmi les villes étudiées, vingt-cinq d’entre elles ont une longueur d’avance dans le déploiement de technologies connectées et sont en voie de devenir hyperconnectées. Ces villes recourent à des pratiques hors du commun qui contribuent à leur succès et qui jettent les bases des meilleures pratiques en matière de villes intelligentes.

En regroupant les pratiques, nous avons dressé une liste de 7 étapes qui laisse entrevoir les meilleures pratiques à l’ensemble de l’industrie.

1. Élaborer un dossier de décision concernant les technologies connectées

Est-ce que les villes devraient élaborer un dossier d’analyses et d’études concernant les investissements dans les solutions de villes intelligentes? Certainement, car les deux tiers des villes les plus avancées dans le déploiement de ces technologies le font. Le fait de déterminer des indicateurs clairs pour le calcul du RCI facilite l’évaluation des résultats financiers, guide toute correction apportée en cours de route et sert à faire valoir les investissements futurs.

2. Tenir compte de tous les avantages procurés par les investissements

L’utilisation de données permet une meilleure planification, ce qui en retour contribue à accroître la productivité, à améliorer la santé, le mieux-être et la logistique, à stimuler la croissance de l’économie et du tourisme, bref, à faire des villes des lieux de vie plus agréables. Une vue d’ensemble des retombées générées par les investissements procurera une vision plus claire de l’impact réel des technologies connectées.

3. Recourir aux ressources adéquates pour mettre en œuvre les programmes

Il y a des avantages à recourir à des ressources internes et externes pour gérer les programmes d’investissement dans les technologies connectées, et les villes avancées sur le plan du déploiement ont tendance à recourir à une combinaison des deux. Ces villes confient la gestion de leurs programmes à un service centralisé, dont le personnel relève directement du cabinet du maire.

4. Tirer profit des technologies de pointe

Parmi les 25 villes ayant une longueur d’avance, 68 % ont indiqué avoir créé un pôle d’innovation pour gérer et promouvoir les technologies de pointe utilisées par la ville. Il est important de mettre en place une stratégie pour tirer profit des possibilités offertes par les nouvelles technologies : cela facilite la mise en œuvre des nouveaux projets de ville intelligente et procure une meilleure compréhension des enjeux liés à la cybersécurité.

5. Utiliser efficacement l’écosystème industriel

La mise en place de partenariats avec des fournisseurs de technologie, avec des exploitants ainsi qu’avec des conseillers en matière de stratégie globale peut être la formule gagnante pour assurer la réussite des projets. Les partenariats permettent de concilier les objectifs stratégiques, d’apporter une amélioration continue aux programmes et d’en faire plus avec moins de ressources.

6. Accroître la valeur générée par les données

Les villes les plus avancées sur le plan du déploiement ont indiqué générer environ 620 bases de données accessibles au public, alors qu’une ville moyenne n’en rend accessibles que 400. Les données peuvent générer davantage de valeur lorsqu’elles sont utilisées conjointement par les entreprises, les établissements d’enseignement et d’autres parties concernées de façon à éclairer les autorités dans leurs efforts de planification de la ville. Pour assurer la réussite des programmes, il est essentiel d’orienter l’utilisation adéquate des données par la mise en œuvre de politiques bien établies.

7. Susciter l’adhésion et la participation des citoyens

Certaines des villes hyperconnectées de premier plan ont décidé de nommer un agent en chef de l’expérience des citoyens (chief citizen experience officer, CCXO), responsable de l’expérience citoyenne relativement aux sites Web de la ville, aux centres d’appels et aux applications mobiles. C’est une des stratégies possibles pouvant servir à renforcer la communication avec les citoyens. En général, les villes hyperconnectées favorisent beaucoup la participation du public, 96 % d’entre elles communiquant avec les parties concernées pour exposer les avantages de leurs projets.

La ville intelligente hyperconnectée est un meilleur endroit où vivre

Les villes de partout dans le monde déploient sans cesse des efforts pour bâtir des collectivités offrant une économie dynamique et une vie culturelle riche où il fait bon vivre, travailler et se divertir, et cela ne changera pas avec l’adoption des technologies de ville intelligente. Mais les réseaux mis en place dans les villes intelligentes peuvent nous aider à accroître l’efficacité, à attribuer les ressources de manière appropriée et à offrir des possibilités à des segments de la population plus large que jamais. Les villes qui mettent en place des mécanismes de communication concernant la technologie, qui consacrent des efforts à gagner la confiance du public et qui empruntent la voie pour devenir hyperconnectées surpasseront les autres villes sur le plan des investissements économiques et de la qualité de vie.

Alors que nous sommes à l’aube des villes hyperconnectées, les villes connectées en tête de peloton continueront de déployer des efforts pour mettre les gens au premier plan.

À propos de l'auteur

Nancy MacDonald

A fascination with cities drew Nancy MacDonald to the world of planning. She loves the way they change, grow, and fit together, combining diverse people and places to make something greater than the sum of its parts.

Plus de contenu sur Nancy MacDonald
Article précédent
5 avantages de la modélisation 3D pour la conception de vos projets énergétiques
5 avantages de la modélisation 3D pour la conception de vos projets énergétiques

La modélisation 3D de postes électriques permet de simplifier le processus d’ingénierie en tirant profit de...

Article suivant
L’ingénierie : plus que des plans et devis
L’ingénierie : plus que des plans et devis

Le travail d’un ingénieur est souvent invisible. Découvrez comment s'illustre le travail de l'ingénieur(e).